projets

radiophoniques /

ateliers

Espace ici

fondbleu-.png
noiretblc.gif

À l'endroit des oreilles

A-L-ENDROIT-DES-OREILLES.jpg
fondbleu-.png

Quand on pense aux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, on pense forcément à des personnes qui vivent des situations difficiles et d'autant plus en période de crise sanitaire : perte d'autonomie, isolement, capacités réduites.

Puis, il y a l'espace, on se représente aisément que l'espace de la vieillesse est exiguë et ralenti, synonyme de faiblesse.

 

D'autre part, ce ne sont pas des personnes très visibles. Elles ne sont pas présentes dans le quotidien, elles n'ont pas de place dans le fonctionnement social opérant dans les villes, les bourgs, les villages...Elles sont invisibles parce que considérer comme « inactives ».

 

Nous proposons de regarder cet espace comme Autre, qui fonctionne avec d'autres codes, qui engagent d'autres mouvements. « L'empêchement » devient le moteur d'un imaginaire fertile et singulier.

 

Notre pratique sonore est une pratique de l'instant qui prend en compte la personne et sa complexité, le lieu, la spécificité du moment. Nous avons des outils et des manières de construire des formes sonores « in situ » et ces objets se composent en fonction du groupe que nous formons avec les personnes présentes et du jeu possible.

Nous adoptons des postures différentes selon les situations mais nos axes de travail se situent dans le champ de l'Ecoute et de l'improvisation guidée.

 

Notre fil conducteur sera le rapport des personnes aux lieux aujourd'hui, la trajectoire et le sens de leurs déplacements dans l'institution. L'attachement et la relation à cet endroit. Mais aussi, plus largement la représentation de l'EHPAD au sein de ville de Joyeuse, la porosité ou l'étanchéité entre les deux mondes.

FÉVRIER 2016 > OCTOBRE 2016 AU GÉNÉRATEUR À GENTILLY

 

En 2016, accueillie pour plusieurs temps de résidence au Générateur avec Anne-Julie Rollet. Un groupe de 18 personnes est venu partager 3 jours pleins avec nous à expérimenter l’écoute puis des jeux de voix, de conversations et de chorale de mots.

Écouter le marché de Gentilly un samedi de février | Écouter comment ça parle | S’enfermer en cabine pour mieux s’enregistrer | Répéter tout ce que dit l’autre | Écouter la radio | Parler, moduler, changer de langue | Quel est l’espace depuis lequel on parle ? | Quel est l’espace dont Perec parle ? | Quel espace aime-t-on traverser ? | Dans quel espace aime-t-on rester ?

 

Projet soutenu par l’ADIAM 94

Pièce radiophonique réalisée par Anne-Laure Pigache et Anne-Julie Rollet 

avec les voix de Lise-Marie Baccan, Ghislaine Bergeroô, Irina Telkova, Marianne Roubaud, 

Nina Cholet, Aurore Laloy, François Durif, Bruno Siberchicot, Rémi Dauriac, 

Marie-Pierre Lepeintre, Christelle Delhommois, Pho Buu, Dorothée Beuzit

 

À l'endroit des oreilles - Anne-Julie Rollet
00:00 / 00:00
les bruits qu'on faisait finalement.JPG
les Les bruits qu'on faisait finalement - Anne-Julie Rollet
00:00 / 00:00

LES BRUITS QU'ON FAISAIT FINALEMENT

 

Résidence au Théâtre Prémol : Comment habites-tu ta langue ?

DE MARS À JUIN 2015 

ATELIERS DE CRÉATION MENÉ PAR ANNE JULIE ROLLET ET ANNE LAURE PIGACHE

 

À quel endroit de la langue se sent-on chez soi? Quel parcours personnel nous tissons dans ces différentes langues qui nous habitent? Quelles chansons nous retenons ou re-fariquons de tout cela? Quelle culture se re-crée quand, à l’intérieur d’une même famille ou au sein d’un voisinage, tant de langues ou de traces de langues se côtoient? Avec toutes ces questions, nous tisserons des conversations qui deviendront la «matière mot» de notre choeur de voix parlée, bruitée, chantée, en vu de la création d’une pièce radiophonique.

 

 

Cette résidence a reçu le soutien de la Région Rhône-Alpes (dispositif Fiacre), du Conseil Général de l’Isère et de la Ville de Grenoble.

 

De la même manière que le rapport au corps dans la pratique de la danse peut s’appuyer sur la question : comment tu habites ton corps de manière singulière, intime et personnelle, comment tu habites ce véhicule qui te mène dans le monde. Ici, on s’arrête pour observer quel est le rapport, pour chacun d’entre nous, à notre propre langage, quel est ce mode de parlé qui nous relie au monde, comment chaque manière de parler raconte un peu qui l’on est, quelle tension cela crée avec une langue normalisée, comment nous évoluons dans les différents registres de la langue.»

 

Radioparlement

RADIOPARLEMENT 

juin 2018 > décembre 2018

 

Radio Parlement (Juin à Décembre 2018) a fait suite à Radio Phonic (Juin 2016 à Juin 2017) car les personnes réunies ont eu envie de continuer à travailler ensemble.

Radio Parlement et Radiophonic sont 2 projets d’ateliers de création radiophonique avec les étudiants en BTS économie sociale et familiale du Lycée Iser Bordier et des usagers de l’association des paralysés de France (APF-SAJ 38). 

 

Le 01/12/2018 à La Source à Fontaine (38), nous avons présenté l’installation radio issue de ces ateliers de créations sonores.

De 16h30 à 18h30,  un plateau radio en public à La Source  avec Radio Campus Grenoble FM 90.8.  a été l’occasion de questionner cette expérience de création. 

 

Le fil rouge de l’émission a été tenu à plusieurs mais aussi par François Deck, artiste consultant et Pierre Derumeaux de Radio Campus.

Loup Uberto et Julien Vadet  ont joué une performance radio en direct

 

Ecouter le podcast de l’emission radio

 

Radioparlement a été mis en place par Les Harmoniques du Néon, le COréam, le Lycée Iser Bordier et l’APF

Ce projet a été mené grâce au soutien financier du fonds de dotation InPACT - Initiative pour le partage culture; La DRAC Rhône-Alpes; La Région Auvergne-Rhône-Alpes (dispositif Fiacre); le département de l’Isère; la Ville de Grenoble.

Projet mené par Anne-julie Rollet et Anne-Laure Pigache

 

radio parlement 2.jpg
radio parlement 1.jpg
radio parlement 3.jpg